Hello tous le monde !

Tout d'abord !!! Un grand merci de votre visite. Il est très facile de naviger, à votre gauche, la rubriques des menus, et les liens vers d'autres pages. Entre autres, ce site vous propose de découvrir l'histoire du djing, la diversité des styles musicaux, une petite rubrique retro, Break Dance. Bref, des choses sympa pour les passionnés d'art du son, de la danse !!! Bonne visite à tous et encore MERCI !!!

Bien voilà, je m'appelle Dimos, je suis né à Bruxelles, en Belgique, dans les années GET UP, 70's. Je suis Belge, d'origine Grec par mes 2 parents. Ma plus grande passion c'est la musique. Je suis un grand dingue et très très passionné de musique électronique. House Music plus précisement, avec de très grosses influences, Jazz, Funk, Disco, Soul, Latine, ce qu'on peut appeller aussi Soulful House. Pour moi la Soulful House est un regroupement de toutes ses influences, avec ces drums qui font de cette music sa particularité.

Comment la passion du mix a commencé :

La 1ère sono que j'ai vu dans ma vie était celle d'un ami DJ, Jean D. J'avais 9 ans à l'époque, et je lui ai dit... " Un jour moi aussi j'aurais ma sono à moi ". Plus tard...Vient le temps de ma première table de mixage ( Realistic ) et de mes premières platines, 2 Philips pourrissans le pitch control ( régulateur pour modifier la vitesse d'un vinyle en BPM, battement par minute ) très difficile pour mixer... Il fallait dire qu'à l'époque, la légendaire Technics qui restera encore aujourd'hui comme la platine de référence était bien trop chère pour le petit  gamin que j'étais. Mais bon... L'essentiel pour moi c'était d'apprendre a mixer... Ou du moins d'essayer ( Grrrr... ) J'ai continué avec mon matos à la mord moi neoeud pendant quelques années. Par la suite j'ai pu acquèrir mes platines de rêve ! Et là... Le travail commençait à payer... Un vrai régal !!! Les Technics nous transportaient vraiment dans une autres dimension ! Et enfin, le pitch control !!! C'était juste merveilleux de pouvoir ajuster le rhythme de la musique sur le même tempo.

Les années 80's...Mes souvenirs, mes plus belles années :

Une très grande décennie qui a apporté son lot de nouveauté. Le mouvement Disco était à son apogée et vivait ses dernières heures... L'arrivé du Break Dance et des prémières battles, MJ : The King of pop, avec le clip vidéo du siècle, Thriller. Par chez nous, en Belgique : Un peu après le milieu des années 80's : This is Belgium... This is the new style of Music... La New Beat !!! Que dire, WOW, franchement terrible, c'était juste énorme. J'avoue quand même que le nord du pays avait une longeur d'avance sur le sujet... Surtout dans la région de Gand, avec son club légendaire, le Boccaccio, le Borsalino à Wavre, et dans notre belle capitale, la Gaite au centre de Bruxelles ou pour moi, la sonorisation était vraiment au TOP. Il y avait tellement de basses dans ce club que ça vous déglinguée le cœur. Impossible de rester en place, l'envie de danser était pérmanente. Il y avait beaucoup d'autres night club en Belgique néerlandophone qui passaient ce genre de musique, mais la liste est trop longue pour tous les citer... Ce que je retiens de ses belles années c'est que ce petit pays; la Belgique était en effervescence, THE PLACE, incontournable pour les Clubbers. Elle vivait quelques chose qui allait vraiment marquer cette décennie. Ons étaient en délire total et très branché sur cette nouvelle vague. Ahhh... Les parties de fou-rires à la maison en voyant danser, Michael & David G sur mes sets ( mort de rire ). Et mes potes de l'époque, Adbellah K ( R.I.P ) Marco L & Olivier T ( R.I.P ). On étaient tous complétement accroc. Les fringues déganté et gadget en tout genre faisait partie de ce mouvement né en Belgique ! Le disque vinyle était l'outil principale des DJ's à l'époque, les skeuds, fleurisaient par bouquet avec le logo New Beat, un peu trop peut-être... Un label de qualité que tous les DJ s'arrachaient chez USimport ! ...joker pour certaines prods. ( ... j'ai quelque belles petites perles de cette belle époque ! ) Malheureusement, cette vague de musique n'a été que déferlante, et très marginalisé à l'aide des médias. Par la suite, je pense que manque d'évolution a nui aux sons car au même moment venez d'outre-atlantique, un autres air nouveau, la House Music. Evidemment, rien à voir avec la House d'aujourd'hui car cette musique a énormément évolué de nos jours. Mais pour l'époque c'était super génial et finalement assez proche de la New Beat. La House avait malgré tout un coté plus Funk avec des vocaux et une sonorité plus chaude, plus féstif et moins agréssif. A l'heure actuelle, il y a une grande diversité dans la musique éléctronique. Il y en a vraiment pour tous les goûts ! En ce qui concerne la House, elle est née à Chicago dans les années 80's et a traversé outre atlantique au même moment que la New Beat, du moins pour la Belgique. D'ailleurs, je reconnais qu'on étaient un peu perdu au début. Entre New Beat, Acid House, Hip House, Techno !  Mais la musique de demain, du futur étaient née !!! La House est issue de la culture afro-americaine et tout comme la Disco, popularisé dans le mileux Gay d'abord car elle exprimait un sentiment de liberté, de révolte. Dj Frankie Knuckles & Marshall Jefferson sont 2 des précurseurs de ce genre musicale. La particularité de cette musique à l'époque était de créér sa maquette à la maison, avant de la finalisé en studio. Chose qui a complètement changé aujourd'hui avec la démocratisation du matériel.

La musique assiste par ordinateur :

La M.A.O ( Musique assiste par ordinateur ) : Hais par les vrais musiciens de la vieille école et très estimé par la génération ordinateur que je suis depuis très jeune. J'ai fait mes débuts sur Amiga 500, machine incroyable des années 80's & 90's avec son grand concurrent direct, l'Atari ST qui très sincèrment pour le travail du son, la machine était ZE MACHINE !!! Mais bon, l'histoire est très longue à expliquer. Si vous voulez en savoir plus sur ces 2 superbe micro machines, Google !  J'ai commencé à créer mes sons avec divers simple petits programmes. Le logiciel proposait une panoplie de sample qu'on pouvait assembler sans trop réfléchir et qui franchement ne se payait pas de mine pour le prix démocratique. Le logiciel était assez simple à utiliser quand on débute mais très limité une fois la prise en main. Petit à petit, j'ai commencé à investir dans du matériel plus pro en me disant... Pourquoi pas aller plus loin dans la création et faire des choses un peu plus professionnelle, en précisant que je suis n'y ingénieur du son n'y même musicien. Autodidacte, ce que j'ai appris, je le dois à moi même et je n'ai pas à dire merci à personne. Quand on compose, le plus important est de prendre plaisir, d'avoir de la patience et travailler en se remettant toujours en question pour pouvoir faire mieux à chaque nouvelle composition ça s'est ma philo. Ne négligé jamais une idée quand vous composez, car d'idée est là, mais on peut manquer de feeling par fois... moi je laisse murir et bien souvent, quand je la reprends plus tard...!!! Pour ma part... Je m'éclate sur PC, avec ProTools comme DAW d'enregitrement, un claviers midi, et des plug-ins. Je m'amuse très souvent à sampler de la musique Pop, Disco, Funk des années 70's, 80's & 90's. Je pense que le plus important quand on compose est d'abord de se faire plaisir. Je fais un hommage et remercie mon papa qui est dans les étoiles de m'avoir transmit le virus du son en nous mettant tout les soirs de la musique pour dormir avec l'ancêtre des appareils... Le magnétophone à grande bande.

Longue vie à la musique !

Dim AirK10 le Renard Soulitaire



MySpace Tracker



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement